Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

O.Dall'Oglio avant Reims - DFCO : "J’attends une réaction du groupe"

Après un match compliqué à domicile contre Angers, Olivier Dall'Oglio attend une réaction de son groupe du côté de Reims. 

Point sur l'infirmerie

"Cette semaine, Frédéric Sammaritano a senti une douleur au mollet. Il sera absent sur les deux prochains matchs. On attend aujourd'hui l'IRM pour fixer son indisponibilité. Florent Balmont va jouer son premier match en compétition avec l'équipe réserve (à Louhans). C'est plutôt bien, il est en avance sur son programme. Sur le reste de l'effectif, il y a toujours Kwon Chang-hoon mais on sait qu'il ne sera pas là avant janvier. Sur les blessés, il n'y a personne d'autre, ce qui est plutôt rassurant."
 

Des changements dans l'effectif ?

"Ce qu'il y a à prendre en compte, c'est qu'on rentre dans une semaine qui va être lourde car il y aura trois matchs. Il y aura certainement un turnover qui sera instauré. Ce ne sera pas non plus une révolution. Quelques retouches seront faites par rapport à ce dernier match contre Angers qui n'a pas été satisfaisant du tout. Même si avec le recul, il y a eu des garçons qui ont fait beaucoup de kilomètres pour aller rejoindre leur selection, qui pensaient avoir récupéré et qui en fait n'avaient pas vraiment récupéré. C'est une chose qu'il va falloir que je prenne en compte plus sérieusement puisqu'on a de plus en plus de joueurs qui partent pendant la trêve. C'est compliqué à gérer, mais on va y arriver."
 

Retrouver certaines valeurs

"Depuis le match d'Angers, une semaine s'est passée. Il faut retrouver certaines valeurs. On ne peut pas partir la fleur au fusil sans réfléchir. J'ai besoin de joueurs qui pensent et qui réfléchissent. Un match, ça se gère sur 95 minutes. Le match d'Angers n'a pas été bon, le match de Caen a été différent. C'était plutôt de la malchance et de la maladresse. Nous avont été maladroits au niveau offensif dans la dernière passe et dans le dernier geste. On a eu pas mal d'occasions. Je ne mets pas ces deux derniers matchs dans le même panier. La défaite d'Angers s'explique bien, entre fatigue, absence de valeurs, et avec un nouvel élement derrière. Cela faisait beaucoup de choses. Peut-être que ce match-là va nous servir pour la suite."
 

Une réaction attendue

"La saison dernière, quand on passait à travers un match, on réussissait à bien réagir. C"était dû au fait qu'on analysait bien ces matchs et qu'il y avait une prise de conscience des joueurs. Il ne suffit pas de bien analyser, il faut rentrer dans l'action, et ça, ce sont les joueurs qui vont mettre le tempo sur ce point. C'est ce que j'attend sur ce prochain match : une réaction du groupe, du collectif, du 11 qui va démarrer et des remplaçants qui vont certainement faire la différence. On voit de plus en plus les entrants, comme on dit, devenir essentiels dans un match."
 

Reims, une équipe solide

"Reims est une équipe solide et qui a fait de bons matchs. Elle a eu aussi des matchs plus difficiles avec moins de chance. Un peu comme nous. C'est une équipe qu'on a affronté en match amical et qui était déjà sur sa lancée de sa saison dernière et de cette montée. Il y a pas mal d'automatismes dans cette équipe. Ils se servent de ça pour la Ligue 1 cette année avec quelques renforts. C'est une équipe serieuse, appliquée, et déterminée. Ils ont été gagner à Nice. Ils ont eu du mal sur le dernier match contre Montpellier. Mais à la vue du match, ils ne méritent pas de perdre. Demain, c'est plutôt un match équilibré qui nous attend entre deux équipes sensiblement du même niveau."
 

La gestion des trois matchs en une semaine

"Tous les coachs sont confrontés à la même chose dans des semaines à trois matchs. La première des choses est de regarder si il y a des blessés ou pas. Nous, on a déjà peu de blessés à part Frédéric Sammaritano. On sera obligé de faire un constat après le match de Reims en espérant qu'il y ait un minimum de garçons blessés ou suspendus pour attaquer un autre style de match contre Lyon à la maison. C'est une semaine délicate. Il va y avoir 18 joueurs qui vont partir pour Reims, des garçons qui vont rester ici pour s'entraîner. Ce que je leur demande, c'est d'être prêt pour la compétition si on a besoin d'eux."

Derniers articles