Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

O.Dall'Oglio avant Rennes-DFCO : "Une ambiance plus légère "

Troisième match de la semaine pour le DFCO avec un déplacement à Rennes ce samedi (coup d'envoi 20h00). Une journée qui s'annonce particulière avec déjà six rencontres reportées.

 

 

Le point infirmerie

"On a eu le résultat pour Nayef Aguerd. Il y a bien une trace au niveau de l'aine. On part sur une quinzaine de jours d'arrêt. Enzo Loiodice est lui aussi sur une quinzaine de jours encore. Senou Coulibaly ne sera de retour qu'en janvier. La bonne nouvelle vient de Kwon Chang-hoon qui a repris avec le groupe hier. C'est une bonne chose. On va continuer doucement comme cela jusqu'en janvier. Il va reprendre avec le groupe et parfois à côté pour faire du spécifique. Cela va mieux pour Alex Rúnarsson, il sera de retour ce matin à l'entraînement. Il était encore dans un état fébrile hier suite à un état grippal. Il a été honnête sur le match, il a dit qu'il n'avait pas d'énergie."
 

Une journée tronquée

"Mon premier sentiment va sur une annulation bien sûr, comme tout le monde, pour qu'il y ait une équité. Après, j'arrive aussi à comprendre les soucis que cela peut générer derrière par rapport au calendrier et aux terrains. Les terrains risquent d'être abimés car il va y avoir ces enchainements de matchs à une période où on peut craindre la pluie, éventuellement la neige. C'est un casse-tête. C'est quelque chose qui n'était pas prévu. Je comprends la Ligue par rapport à ça. Ce n'est pas évident de prendre une décision. Il y a aussi des décisions auprès des préfectures à prendre. Il y a la sécurité qui passe en premier, cela est clair. A priori, sur Rennes, il n'y a aucun souci. Ce sont des nouvelles que l'on a eues hier soir. On attend éventuellement s'il y avait quelque chose ce matin. On va s'entraîner normalement comme si on jouait demain."
 

L'argument de l'équité ?

"C'est un argument tout à fait valable. Certains clubs vont bénéficier de la situation. Est-ce que c'est un gros bénéfice ? Je n'en suis pas certain non plus. Il va y avoir des états de fatigue pour certains qui vont cumuler les matchs à une certaine période, alors que certains se reposeront. Il y a tout un calcul suivant les uns et les autres qui peut arranger certaines équipes. Des joueurs blessés qui vont être récupérés par exemple. Je ne pense pas que cela doit donner lieu à un grand débat. Il va y avoir une décision et on se pliera à cette décision. Par contre, dans l'organisation, ça serait bien que la décision soit prise avant que l'on parte sur Rennes. Il ne faut pas qu'on arrive là-bas et qu'on nous dise qu'on ne peut pas jouer. Là, ça créerait plus de bazar qu'autre chose pour tout le monde."
 

Une ambiance plus légère après Guingamp

"Les joueurs ont la mine fatiguée car les matchs s'enchaînent et qu'il y a une certaine pression aussi. Mais effectivement, il y a une ambiance plus légère ce qui est logique. On sait aussi que rien n'est gagné, rien n'est définitif. C'est une étape. Une belle étape de passée dans la douleur, mais c'est une étape positive."
 

L'équipe de Rennes

"Faire un exploit à Lyon, ce n'est pas donné à tout le monde. Après tout ce qui s'est passé, l'ambiance doit être aussi plus légère chez eux même si rien n'est définitif non plus, et que trois jours après, il faut enchaîner parce que ça peut aller très vite. On sent qu'il y a un petit renouveau et qu'effectivement ça a amené du positif. Côté offensif chez eux, c'est quand même performant. Il y a des garçons qui vont très vite, c'est ce qu'ils ont fait d'ailleurs à Lyon. Bien sûr que je les crains. Ils ont sans doute d'autres arguments que nous, mais ça, nous sommes habitués."
 

Un 11 de départ modifié ?

"Il y aura certainement des modifications. Il y a des tiraillements, des garçons qui sont fatigués. On a un suspendu (Wesley Lautoa) qu'on n'avait pas prévu. Notamment dans le secteur défensif, il y aura des changements obligatoires. La charnière commence à être fatiguée. Sur les choix, ça va être délicat. Il y aura l'entraînement de ce matin plus les discussions que je vais avoir avec certains pour prendre une décision. On a la journée de demain pour peaufiner."

Derniers articles