Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

Face à Lille, le DFCO a bien géré (1-0)

Les Rouges attaquent fort d'entrée et ce n'est pas un hasard si elles ouvrent la marque avant même la fin du premier quart d'heure. Declercq déborde côté gauche et sert Bouillot en retrait. Sa reprise est contrée mais le ballon revient sur Dali qui ne se pose pas de question et trouve le petit filet ! (1-0, 7'). Les occasions s'enchaînent pour les Dijonnaises qui ne parviennent pas à faire le break. Bouillot, à nouveau trouvée en retrait par Declercq ouvre trop son pied, comme Thomas quelques minutes auparavant (29').

On repart sur les mêmes bases en seconde période avec des Dijonnaises qui cherchent à se mettre à l'abri, mais qui pêchent dans le dernier geste. Deux tentatives de Lea Declercq sur coup franc, puis dans un angle très fermé à 9m, frôlent ainsi les montants de Launay. La mauvaise nouvelle de l'après-midi tombe à l'heure de jeu avec la sortie sur blessure de Kenza Dali, touchée au genou après un duel à l'entrée de la surface. Globalement, la seconde période est  moins rythmée que la première et, même si Chavas n'est au final que peu inquiétée, le DFCO recule beaucoup plus et donne des situations aux Lilloises qui ne les exploiteront jamais correctement, notamment en fin de match.

Les joueuses de Yannick Chandioux se devaient de battre le LOSC, concurrent dans la course au maintien, c'est chose faite. En manque de réussite devant, mais solides en défense, elles obtiennent trois points très importants et grapillent une place au classement. De bon augure pour la suite.

 

Yannick Chandioux : "On fait un pas vers le maintien"

"C'est une victoire importante. On fait une super entame de match, on marque rapidement. Je regrette qu'on ait pas su marquer le deuxième très vite après ça, car on a de nombreuses occasions. On ne les concrétise pas ... et on se fait un petit peu peur jusqu'à la fin, sans que Lille ne se soit montré vraiment très dangereux. On a été plus en difficulté sur la deuxième mi-temps parce que l'adversaire nous a fait reculer à ce moment là, mais si on avait concrétisé nos occasions, on aurait moins été mis en difficulté en fin de match.

On a tout de suite voulu imprimer de l'intensité et du rythme, à l'image de ce qu'on a fait en Coupe à Guingamp la semaine dernière. Je pense que mon équipe n'est pas capable de faire 90 minutes comme ça, c'est pour cela qu'elle a connu des temps faibles, notamment en deuxième mi-temps, et avec seulement 1-0 , on a tendance à reculer et à protéger notre but.  Je suis vraiment satisfait de l'état d'esprit aujourd'hui, après il y a des choses intéressantes et d'autres qui auraient pu être un peu mieux négociées.

Avec ces trois points, on fait un pas vers le maintien, même s'il n'y a pas encore  mathématiquement de garanties, on fait un peu plus de différence avec le premier relégable. "

 

 

La feuille de match

A Dijon, Stade des Poussots, Dijon bat Lille 1-0 (1-0).

Arbitre : Mme Camille Sorriano.

 

But : Dali (7') pour Dijon.

Avertissement : Nakkach (81') à Dijon; Polito (51') à Lille.

DFCO : Chavas - Carage, Cuynet,  Trevisan (c), Awona - Nakkach, Bussaglia, Dali (Dali-Storti 62') - Thomas (Baldé, 86'), Declercq, Bouillot.
Non utilisées : Mainguy, Magnin-Feysot, Gouineau

LOSC :  Launay - Nicoli, Coutereels (c), Mansuy, Bauduin (Demeyere, 62') , Chapeh Yimga  -Diaz (Dufour, 62'), Teegarden (Boussaha, 74'), Dafeur, Polito - Sarr.
Non utilisées : Azem, Lernon.