Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

Benjamin Jeannot : "Celui qui en voudra le plus l’emportera"

Benjamin Jeannot est de retour à la compétition après de longues semaines d'indisponibilité suite à une blessure au mollet. Un atout supplémentaire pour le DFCO à la veille de se déplacer à Guingamp.

Son retour de blessure

« Après ma blessure, ça faisait du bien de retrouver le groupe. Les sensations du terrain me manquaient. J’ai eu de bonnes sensations mardi. Je suis sorti à la 83ème un peu fatigué mais le match que j’avais fait en National 3 était fait pour cela, pour que j’arrive à tenir autant. Je n’ai pas eu de douleurs au mollet. Ma blessure est arrivée le 6 janvier donc ça commençait à faire long. J’avais hâte et je suis très heureux d’être de retour. »


Être costaud mentalement

« Je pense que tout le monde est conscient de l’enjeu de ce match contre Guingamp et qu’il faut bien le préparer. Le match ne va pas se jouer sur le plan technique ou tactique, mais sur le mental. Celui qui en voudra le plus l’emportera. »


Ne pas se cacher, foncer et oser se dire les choses

« On a des failles, sinon on ne serait pas à cette position. L’année dernière, on encaissait des buts mais on savait qu’on allait revenir, on ne lâchait rien. Là, c’est plus difficile. J’espère que tout le monde a pris conscience de la situation. Il ne faut plus se poser de questions, foncer, et en vouloir plus que les autres. […] J’ai vécu cette situation à Lorient et ce n’est pas facile. On est des bons mecs, il n’y a pas de clan. Tout le monde s’entend bien. Il manque peut-être un peu de leaders comme ça a été le cas à Lorient. Là, on a quand même Florent Balmont qui, avec son expérience et à 39 ans, est le plus compétiteur. C’est celui qui harangue tout le monde. Il faut que tout le monde se bouge, qu’on n’ait pas peur de s’encourager, même de s’engueuler. Sur le terrain, on est là les uns pour les autres. S’il y en a un qui fait une erreur, il faut le bousculer pour qu’il se remette dedans. C’est ce qui nous a manqué à Lorient. »

 

Un manque de caractère.... se battre pour le club

« On n’a pas envie de se froisser les uns envers les autres. On pense que si on dit du mal, l’autre va mal réagir. On manque un peu de caractère. On n’a pas envie de blesser l’autre à parler sur lui pendant le match, alors que ce n’est pas en mal, c’est pour l’encourager et pour le bien de l’équipe. […] Il faut comprendre qu’une descente c’est terrible. Il n’y a pas que notre cas personnel, il y a tous les salariés derrière, il y a les supporters, le Président. Quand on voit comment le Président se comporte pour nous, tout ce qu’il fait, on se doit de tout le temps être à fond. On ne peut pas calculer juste son propre cas, et penser qu’à soi. »

 

Benjamin Jeannot inspiré par Guingamp

« Guingamp, c’est une équipe qui me réussit bien, je crois que c’est contre eux qu’en Ligue 1 - Ligue 2, j’ai mis le plus de buts. Si ça peut continuer et que ça nous aide samedi, ça nous ferait vraiment du bien. »

Derniers articles