Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

S.Jobard : "Il faut qu'on soit plus audacieux à l'extérieur"

Le coach dijonnais, Stéphane Jobard, est passé en conférence de presse ce jeudi à 48 h d'aller affronter l'AS Monaco. Extraits.

Le point infirmerie

"On a pas mal de joueurs sur le carreau suite au match contre le PSG. Globalement, tous les joueurs qui sont sortis sont forfaits pour ce week-end. Si, on prend dans l'ordre. Senou Coulibaly a laissé un ischio. Mama Baldé, un adducteur. Glody Ngonda, un ischio. Fouad Chafik suite à sa commotion cérébrale, ne peut pas jouer samedi par précaution pour sa santé. Et on a également Nayef Aguerd et Jordan Marié qui sont toujours blessés. Mickaël Alphonse a eu une infiltration mardi. On va se fier à son ressenti. On attend encore demain pour juger de sa participation ou pas."

La question de la défense?

"Derrière, il va falloir faire preuve d'innovation ou être inventif.Je sais que j'ai des joueurs qui sont prêts à rendre service sur un match. Il y a différentes pistes, on peut jouer à 3 derrière, je peux inventer un latéral. J'ai un profil comme Didier Ndong qui peut rendre service derrière car il est agressif mais forcément ça sera un peu contre nature. Romain Amalfitano aussi mais l'idée c'est de conserver un équilibre d'équipe. Je n'ai pas envie de deshabiller Pierre pour habiller Paul. Ca fait partie des aléas d'une saison, la trêve internationale sera la bienvenue pour remettre sur pied un maximum de joueurs."

L'AS Monaco

"C'est la deuxième attaque de France. Ben Yedder et Slimani doivent peser 14 buts et 7 passes décisives, ce n'est pas anodin. Je suis assez fan de leur complémentarité. Je redécouvre Slimani. J'adore sa qualité de passe et la connexion qu'il a avec Ben Yedder. Il revient un peu trop tôt pour moi. J'aurai préféré qu'il ne soit pas apte à jouer. S'il joue, on s'adaptera. C'est un des points forts de Monaco. Si Monaco est sorti un petit peu de sa dynamique négative, les deux n'y sont pas étranger. Je pense aussi que Jardim a trouvé un nouvel équilibre avec une défense à 5 qui lui convient bien."

Un même état d'esprit que contre Paris?

"L'état d'esprit, je ne me fais pas trop de soucis parce qu'on le montre assez régulièrement. Par contre, c'est l'utilisation du ballon. Elle était assez pauvre à Brest. On a donné le match aux Brestois et ça c'était génant. Contre Paris, on a conservé le ballon. Je ne veux pas dire qu'on a fait des grosses séances de possession, malgré tout on a porté rapidemment le danger chez l'adversaire, ce dont je pouvais douter avant le match. Je m'attends à ce qu'on soit meilleur dans l'utilisation du ballon à l'extérieur pour poser problème à des adversaires. On l'a trop peu fait cette année à part à Reims et un peu à Lyon en début de match. Il faut qu'on soit plus audacieux à l'extérieur. Parfois, on a trop le frein à main. Il faut qu'on soit plus performant dans l'utilisation du ballon surtout. C'est ce que j'attends à Monaco."

Le DFCO est-il attendu?

"Je ne pense pas qu'il n'y ait une crainte exacerbée chez les Monégasques. Malgré tout, on inspire un peu plus de méfiance. Aujourd'hui, si les adversaires analysent notre jeu, ils sont plutôt entrain de chercher des solutions pour nous mettre à mal. Je pense qu'on défend pas trop mal, on réduit bien les espaces et quand on est organisé, on pose pas mal de problèmes donc je pense que l'adversaire va se focaliser sur son animation offensive pour nous faire mal et ça tombe bien c'est leur point fort mais je ne pense pas qu'il y ait de crainte de leur côté. On reste 16ème du championnat, à égalité avec les avant-derniers. On n'est pas devenu l'ogre du championnat."

La place de Monaco

"Ils ont commencé dans le dur, ils sont en train de trouver leur rythme de croisière. Ils ont des joueurs de qualité. Le duo d'attaque m'impressionne. Au milieu, il y a des joueurs intéressants.Golovin aussi ça fait un moment que je ne l'ai pas vu à ce niveau là. Quand Fabregas joue, il a une qualité de passe intéressante. Silva a une qualité technique intéressante. Je pense qu'ils ont les moyens de viser au moins un top 10. Ce qui est compliqué c'est que le championnat est homogène, tout le monde est dans le même panier à part le PSG. Aujourd'hui, forcé de constater que le championnat est très serré. L'idée c'est d'engranger les points, le classement on le regardera dans la dernière ligne droite."

Pourquoi le DFCO réussit bien contre les gros ?

"Je pense qu'il y a la crainte de mal faire qui sublime les ressources des joueurs. On a peur de passer à travers, donc les joueurs sont en alerte. J'aimerai qu'ils retrouvent cet état d'alerte contre des équipes moins bien positionnées. Cela passe par une discipline extrème et la volonté de faire des choses simples. On se complique la vie avec le ballon quand on joue des équipes qui nous semblent inférieures. C'est compliqué de faire simple mais quand on le fait c'est efficace. C'est ce qu'on a fait contre le PSG. Lorsqu'on est capable de le faire contre le PSG, il faut qu'on soit capable de le faire contre d'autres équipes. C'est là où j'attends mon équipe. Le plus dur c'est de retrouver cet état d'esprit pour se sublimer sur la durée. Au delà du résultat contre le PSG, on a prouvé qu'on était capable. J'attends que mon équipe ne descende plus en dessous d'un niveau défini."