Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

O.Dall'Oglio avant DFCO - Angers : "Un match que l'on prend avec sérieux"

Deux jours avant la réception d'Angers (samedi 21h00), Olivier Dall’Oglio a donné ce matin sa dernière conférence de presse de la saison. Au programme : la der’ de Cédric Varrault, l’état de forme des joueurs et un retour sur la cérémonie des Trophées UNFP.

 

 

Le point sur l’infirmerie

« Benjamin Jeannot a rechuté, on ne l’aura pas sur ce dernier match. Il s’est étiré l’adducteur à l’entraînement, justement là où il était blessé. On récupère Cédric Varrault qui s’est entraîné normalement, il va continuer comme cela sur les deux prochains entraînements. Ça devrait aller pour ce match, il sera apte. On va attendre pour Wesley Lautoa, mais il a repris avec le groupe mardi. Ça se passe plutôt bien. On va voir aujourd’hui et demain s’il est « sélectionnable » avec le groupe. Chang-hoon a quelques tiraillements, mais il reprend l’entraînement aujourd’hui, je pense que ça va aller. »

 

Cédric Varrault titulaire ?

« Il y a de grandes chances que Cédric Varrault débute le match. Le premier hommage, c’est qu’il puisse jouer un dernier match avec le DFCO. Ce n’est pas un match amical non plus, c’est un match de compétition que l’on prend avec sérieux. Sur ce match là on a une petite revanche à prendre par rapport au dernier (Lille - DFCO, 2-1), que je n’ai pas apprécié notamment dans le secteur défensif. Il va falloir que l’on soit solide là-dessus. »

 

Cédric Varrault, "capitaine emblématique du DFCO"

« Quand j’ai repris l’équipe, Cédric sortait d’une saison difficile. J’ai souhaité de suite qu’il reste pour encadrer le groupe, puis qu’on le replace dans un poste plus axial car il jouait plus sur le côté. Ça a été un renouveau pour lui à ce poste-là. Il a ammené son expérience de joueur de première division. Il nous a vraiment aidé, c’était lui le capitaine. Il y a un respect par rapport aux autres joueurs, qui d’ailleurs le surnomment « Capi’ ». Il a eu beaucoup de temps de jeu, je lui faisais confiance, même s’il y a eu des moments où c’était plus compliqué, où il était moins bien, comme tous les joueurs. Son apport a été énorme au DFCO. C’est un club qui restera dans son cœur. Pour tout le monde ça reste le capitaine emblématique du DFCO de ces dernières années. »

 

Plus de régularité et de rigueur attendues

« Sur le match OM-Atletico d’hier, il y a pas mal de choses à prendre. On est loin de cette rigueur défensive qui nous a fait défaut tout au long de la saison. J’aimerais bien que, sur ce dernier match, il n’y ait pas les mêmes relâchements que j’ai vu à Lille. C’est un constat, quand on joue au haut niveau, on doit être réguliers et rigoureux. C’est surtout ça qui m’a un peu ennuyé sur ce match-là. Il y a des matchs offensifs et des matchs plus structurés. Nous, ce dont on a besoin, c’est que l’équipe soit bien structurée pour pouvoir bien attaquer, sinon ce ne sera pas de belles attaques, ce sera brouillon, et il est hors de question que ça soit brouillon. »

 

Les joueurs trop relâchés en cette fin de saison ?

« Je ne sens pas mes joueurs en vacances, il y a dans la tête de certains la Coupe du Monde, donc ceux-là ne sont pas du tout en vacances, ils sont plutôt assez rigoureux.  Après il peut y avoir inconsciemment des petits relâchements, je le ressens et je le combat. Premièrement on peut grapiller une place ou deux, ce qui ne serait pas négligeable quand on fera un bilan. Deuxièmement sans parler de résultat, il faudra proposer quelque chose de valable au niveau du jeu. Il y aura du monde, si on veut que la fête soit réussie, il faut que le match soit agréable à voir. »
 

Dijon et Angers, deux clubs qui se ressemblent

« Ça fait partie des saisons qui sont parfois transitoires pour certains clubs. Quand tu perds des joueurs clés, ça peut te changer ta saison. Je pense qu’ils ont fait l’essentiel, ils se sont sauvés. Angers, c’est un peu un club jumeau avec le nôtre : ils sont montés une année avant, il y a une restructuration, il y a un coach qui est là depuis un bout de temps, un président jeune, etc. Il y a beaucoup de similitudes entre les deux clubs. Si tu perds deux ou trois éléments essentiels, ce n’est pas évident de reconstruire. On a perdu Lees-Melou et Diony, mais offensivement on n’a pas perdu notre dynamique. C’est une réussite. Eux ont eu un peu plus de mal là-dessus. »

 

Retour sur la cérémonie des Trophées UNFP

« C’était une belle soirée, j’ai revu des personnes que je n’avais pas vu depuis un bout de temps. On prend un peu plus de temps pour discuter avec des personnes croisées sur les bancs, notamment les coachs. C’était plutôt convivial et intéressant. C’est toujours intéressant sur le côté rapport humain, de rencontrer ces personnes. Il y avait tout le gratin du football français, mais il y a certaines personnes avec qui j’ai des affinités, avec qui j’ai pris un peu plus de temps. On aurait pu penser que Baptiste Reynet puisse être à l’honneur et que le but de Benjamin Jeannot soit un peu plus haut dans les sondages. J’ai trouvé que le système de vote par les supporters n’était pas très équitable. Ce n’est pas une fête gâchée mais il aurait mérité d’être un peu plus haut. C’est l’un des plus beaux buts, si ce n’est le plus beau but de la saison. »

Derniers articles