Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

OGC Nice - DFCO (1-3) : compteur "victoires" débloqué !

A l'issue d'une prestation remarquable sur la pelouse de l'OGC Nice, le DFCO a empoché son premier succès de la saison (1-3) ! 3 points qui font du bien au moral et qu'il faudra faire fructifier dès la prochaine journée face à l'AS Saint-Etienne !

En quête de son premier succès cette saison en Ligue 1 Uber Eats, le DFCO espérait ramener du positif de son déplacement sur la Côte-d’Azur. Face à des Niçois affaiblis par les absences de trois cadres (Dante, Schneiderlin, Dolberg) et qui restaient sur une série de trois défaites consécutives toutes compétitions confondues, l’espoir était permis.

Le début de match est prometteur avec un DFCO entreprenant, juste techniquement et sérieux défensivement. Ce sont les Dijonnais qui se créeront la première occasion de but. Servi dans la surface de réparation, Junior Dina Ebimbe parvient à frapper en pivot entre les jambes de Barbosa, mais Benitez s’allonge bien pour éviter l’ouverture du score (11’). Pierre Lees-Melou, Dijonnais il y a 5 ans, répond timidement par une frappe au-dessus de 25 mètres (15’).

La rencontre aurait pu basculer une première fois à la 18e minute de jeu à la suite d’une perte de balle de Pape Cheikh Diop. Le centre de Reine-Adelaïde dans la surface est remisé de la tête par Thuram sur Gouiri. On pense alors à l’ouverture du score, mais c’était sans compter sur un retour défensif décisif de Glody Ngonda qui se jette pour contrer la frappe niçoise. Derrière, Jonathan Panzo dégage en corner ! Un gros coup de chaud pour le DFCO qui a donné de l’allant à l’OGC Nice. Mais l’enthousiasme azuréen va rapidement être douché sur un contre éclair ! Initié par Mama Baldé à 70 mètres du but adverse, ce contre sera également conclu par l’ouverture du score du Guinéen, d’une frappe limpide à l’entrée de la surface (0-1, 20’) ! Sur cette action, Junior Dina Ebimbe a remonté tout le terrain, avant que sa frappe, contrée, ne profite au meilleur buteur dijonnais.


 

En confiance après cette ouverture du score, les Dijonnais déploient un jeu agréable et font courir des Niçois sonnés. Et semble-t-il fatigué par une campagne européenne difficile. Le DFCO va enfoncer le clou en réalisant le break à la demi-heure de jeu ! Sur un centre de Sacha Boey détourné par une tête niçoise, Glody Ngonda ne se pose pas de question et déclenche une frappe limpide qui va se loger dans le petit filet opposé (0-2, 30’). Un geste magnifique qui permet au DFCO de conclure la première mi-temps sur une bonne dynamique.

Au retour des vestiaires, il fallait bien sûr s’attendre à une formation niçoise menaçante. Elle l’a été par intermittence et sans véritable réussite. Anthony Racioppi sort une frappe de Boudaoui en se couchant bien devant son poteau gauche (50’). Mais derrière, le DFCO rappelle que le danger reste omniprésent avec une tête de Junior Dina Ebimbe dans le petit filet extérieur, sur un nouveau centre de Sacha Boey (54’). Bersant Celina frappe de peu au-dessus sur coup-franc (58’), avant que Dijon ne recule quelque peu. Nice tente de mettre la pression et de mettre du rythme. Gouiri place une tête au-dessus, avant de manquer clairement de réussite sur l’occasion suivante. Rony Lopes oblige Racioppi à réaliser une belle parade, derrière Lees-Melou frappe sur le poteau, puis le ballon revient sur Gouiri dont la frappe est repoussée par la tête de Bruno Ecuele Manga (66’) !

Et comme ce fut le cas en première période, le DFCO va crucifier l’OGC Nice dans la foulée de cette triple occasion de but ! Sur un ballon anodin, Danilo manque sa passe en retrait et offre le troisième but à un Mama Baldé opportuniste (0-3, 68’) et qui s’offre un doublé ce soir ! C’est ensuite au tour d’Anthony Racioppi de sortir le grand jeu ! Rony Lopes, remuant après son entrée en jeu, inquiète le gardien dijonnais par deux fois (72’ et 75’), mais reste solide ! Il aurait pu se transformer en héros s’il avait stoppé le penalty de Gouiri, freiné avant qu’il ne franchisse finalement la ligne (1-3, 80’). Nice pousse pour revenir mais l’abnégation dijonnaise permettra de préserver l’avantage et de signer un premier succès mérité !

David Linarès et son staff pourront s’appuyer sur ce match référence, où le DFCO a fait preuve d’audace, de solidité, de combativité et de réalisme. Espérons que ce premier succès en poche va décomplexer nos Dijonnais et permettre de débuter une série positive. Ce n’est qu’une première marche franchie dans l’opération maintien. Rendez-vous dimanche prochain (15h00) à Gaston-Gérard contre l’AS Saint-Etienne.



La fiche du match

A Nice, stade Allianz Riviera, le DFCO bat l’OGC Nice (3-1).
Arbitre : M.Letexier.
Buts : Gouiri (80’ pen) pour l’OGC Nice - Baldé (20’ et 65’) et Ngonda (30’) pour le DFCO
Avertissements : Danilo (23’), Gouiri (33’) et Boudaoui (56’) pour l'OGC Nice – Ngonda (67’), Diop (82’) et Konaté (90’) pour le DFCO
Expulsion : aucune

OGC Nice : Benitez – Lotomba (Ben Seghir, 84’), Nsoki, Pelmard, Danilo – Thuram (Trouillet, 63’), Lees-Melou (cap), Reine-Adelaïde – Boudaoui (Lopes, 63’), Claude-Maurice (Ndoye, 70’), Gouiri
Non entrés en jeu : Cardinale, Bambu, Daniliuc, Coly, Myziane
 

DFCO : Racioppi - Ngonda, Panzo, Ecuele Manga (cap), Boey - Diop, Ndong – Chouiar (Marié, 85’), Celina, Dina Ebimbe (Assalé, 67’) – Baldé (Konaté, 73’)
Non entrés en jeu : Allagbé, Coulibaly, Chafik, Zagré, Sammaritano, Dobre

Derniers articles