Le Stade Gaston-Gérard

L’histoire d’un stade

Le Parc des Sports doit son nom à Gaston Gérard, député-maire de Dijon entre 1919 et 1935, également ministre du tourisme. Le projet initial prévoyait d’implanter le site dans le quartier des Poussots mais une opportunité immobilière eut finalement raison des premières décisions municipales. Après plusieurs études dans d’autres villes, c’est finalement sur un terrain de 45 hectares, entre le quartier des Grésilles et celui du Clos Montmuzard, que l’enceinte dijonnaise a été construite.
Inauguré les 19, 20 et 21 mai 1934 par le Président de la République Albert Lebrun, le Parc des Sports est à l’époque doté d’une configuration permettant d’accueillir plusieurs sports : football, rugby, athlétisme et cyclisme. Il sera rebaptisé Stade Gaston-Gérard en 1969 suite au décès de l’ancien premier ministre.
Au fil des années, de nombreuses modifications sont venues améliorer le confort des sportifs et des spectateurs. Le terrain de football fut homologué en 1953 par la Fédération Française de Football, la piste d’athlétisme en 1985. La tribune de presse et l’éclairage ont été améliorés et des loges sont apparues en 1990.

Le Parc des Sports, terre d’événements

Un nouveau stade pour une ambition affichée

Aujourd’hui, le Parc des Sports Gaston-Gérard est utilisé par le Dijon Football Côte d’Or. Dijon, 3ème ville française la plus sportive se devait d’avoir une enceinte à la hauteur des ambitions du DFCO. Ainsi, depuis septembre 2007, d’importants travaux de rénovation ont été entrepris, à commencer par les tribunes situées derrières les buts. La Tribune Nord (Dijon Céréales) a vu le jour en mai 2009, la tribune Sud (Rougeot) a été inaugurée le 29 octobre 2010.

1-DSC_9889

Une nouvelle phase importante de travaux a débuté au cours de l’été 2015 avec la destruction de la tribune Est. La pose de la première pierre de la future tribune Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté a eu lieu le 1er décembre 2015 lors du derby bourguignon contre l’AJ Auxerre (0-0) et en présence de François Rebsamen, François Patriat, l’architecte Jean Guervilly et Olivier Delcourt (voir en cliquant ici). La livraison de cette tribune est programmée pour la saison 2017/2018. Elle comprendra 4863 places, de nombreux espaces d’hospitalité, 20 loges, une boutique flambant neuve, les bureaux des services administratifs ou encore des locaux dédiés aux stadiers et personnel d’accueil.

La capacité commerciale totale du stade sera alors de 16000 places.

1-1 dijon-stadium corner 28-IMG_0161

 

Infos pratiques


Agrandir le plan

Toutes les infos pour se déplacer à Dijon se trouve sur le site Mobigo !

Logo Mobigo lien web

Bertrand Brissaire