08 novembre 2021

AC Ajaccio – DFCO (1-0) : un cruel dénouement

  • Non classé

Malgré une grosse débauche d’énergie pour conserver le point du nul et plusieurs parades d’Anthony Racioppi, le DFCO a finalement cédé dans les dernières secondes à Ajaccio (1-0).

Freiné dans son opération reconquête par le Paris FC à domicile le week-end dernier, le DFCO avait pour ambition de revenir avec un bon résultat de l’Île de Beauté. Au-delà de l’aspect comptable, il était aussi question de se jauger face à une équipe du Top 5, l’AC Ajaccio, avant de se mesurer à l’AJ Auxerre (2e).

Le premier quart d’heure est équilibré, sans véritable occasion franche - malgré une alerte sur une frappe manquée de Courtet (10’) - et surtout marqué par pas mal d’imprécisions techniques des deux côtés. Tout va s’accélérer à partir de la 23e minute, où le DFCO pensait avoir ouvert le score par Mickaël Le Bihan de la tête. Seulement, Monsieur Varela avait auparavant signalé une faute de Christopher Rocchia sur son défenseur (23’)… Peut-être perturbés par cette décision, les hommes de Patrice Garande vont subir plusieurs occasions ajacciennes. Servi par Bayala dans la surface, Cimignani bute tout d’abord sur Anthony Racioppi (24’), avant que Courtet ne voit sa demi-volée filer à quelques centimètres du poteau droit (25’). C’est ensuite au tour de Laçi de tenter sa chance de loin, à ras de terre, mais Racioppi, sur la trajectoire, voit le ballon terminer à gauche du cadre (26’).

Les Corses se montreront encore menaçants dans la surface dijonnaise sur des centres mal négociés. Et finalement, c’est encore le DFCO qui pensait faire évoluer le tableau d’affichage peu avant la pause… Sur un coup-franc de Yassine Benzia, Senou Coulibaly place une tête croisée imparable, mais il est signalé, à juste titre, en position de hors-jeu (43’).



Le début de seconde période est à l’avantage des Corses, qui vont se heurter à un excellent Anthony Racioppi. Le gardien dijonnais sera décisif en sortant magnifiquement un coup-franc bien enroulé de Courtet (53’), puis auteur d’une belle sortie à l’entrée de sa surface, il sort la frappe de Cimignani (55’). A la conclusion de cette occasion - entachée d’une faute évidente sur Senou Coulibaly, oubliée par Monsieur Varela – Coutadeur a vu sa tentative de lob échouait au-dessus. La réaction dijonnaise viendra du duo Christopher Rocchia – Alex Dobre. Le premier adresse un bon centre au second qui, dans le bon timing, place une tête claquée par Leroy au-dessus de son but (58’).



Anthony Racioppi poursuivra son festival en sortant magnifiquement une frappe, quasiment à bout portant, de Courtet, bien servi par Cimignani (68’). Les débats sont équilibrés, mais le DFCO négocie assez mal ses coups de pied arrêtés. C’est d’ailleurs sur un coup-franc de Nouri que l’AC Ajaccio va croire à la délivrance. Au départ non cadrée, la volée de Courtet est déviée sur son poteau par Jessy Pi (85’). Dans les arrêts de jeu, la pression reste forte sur le but de Racioppi, auteur d’un nouvel arrêt sur un coup-franc de Courtet (93’). Et c’est finalement sur le corner que le DFCO craque. Frappé au premier poteau par Nouri, il est propulsé au fond des filets par la tête d’El Idrissy (1-0, 94’).

Cruel pour le DFCO qui touchait du doigt un match nul bon à prendre en territoire corse. Malgré deux buts refusés, les Dijonnais n’ont pas été assez dangereux offensivement. Place désormais à la coupe de France face à Saint-Apollinaire, puis au derby bourguignon face à l’AJ Auxerre à Gaston-Gérard. Deux matchs à ne pas manquer. Pour se relancer !

La fiche du match

A Ajaccio, stade François-Coty, l’AC Ajaccio bat le DFCO (1-0). Arbitre : M.Varela
But : El Idrissy (94’) pour l’AC Ajaccio
Avertissements : Cimignani (8’), Bayala (40’), Avinel (75’), Marchetti (89’) et Nouri (91’) pour l’AC Ajaccio – Le Bihan (17’), Scheidler (61’) et Coulibaly (89’) pour le DFCO
Expulsion : aucune

AC Ajaccio : Leroy – Diallo, Avinel, Gonzalez, Youssouf – Laci (Marchetti, 63’), Coutadeur, Cimignani (Nouri, 73’), Bayala (Arconte, 89’) – El Idrissy, Courtet

Non entrés en jeu : Sollacaro, Alhadhur, N’Diaye, Vidal
 

DFCO : Racioppi – Ch.Traoré, Congré (Cap), Coulibaly, Fofana – Pi, Younoussa (Deaux, 70’) – Rocchia, Benzia, Dobre (Jacob, 76’) – Le Bihan (Scheidler, 46’)

Non entrés en jeu : Breviglieri, Ecuele Manga, Belhadji, Sammaritano

Merci à nos supporters qui ont fait le déplacement en Corse pour encourager l'équipe !

partager cet article

À lire aussi