Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

Olivier Dall’Oglio : "Angers, c'est hyper athlétique"

Le DFCO retrouve le chemin du championnat avec la venue d"Angers samedi (20h00) pour le compte de la 5e journée de Ligue 1 Conforama. Olivier Dall"Oglio estime que le SCO est mieux armé que la saison dernière.

 

Le point infirmerie
" Ça va être vite fait sur les blessés, car il n'y en a pas. Kwon Chang-hoon continue sa rééducation. On a récupéré tous les internationaux à queue leu leu. Ils sont revenus entre lundi et jeudi. Le dernier, Mickaël Alphonse, est rentré hier de Guadeloupe. Il n'y a pas eu de pépins physiques, tout le monde n'a pas joué. Les voyages sont toujours un peu fatigants pour les organismes. "
 

Florent Balmont bientôt de retour ?
" Florent Balmont s'entraîne pratiquement normalement. Il lui manque un peu le rythme du match, il n'a pas encore les jambes. Il a fait une très bonne rééducation, sans pépin. Tout s'est déroulé normalement. La cicatrice est très net, il n'a pas de mauvais ressenti. Si ça se passe comme ça aussi pour Chang-hoon, ce sera très bien. "


Une coupure... pas pour tout le monde !
" Beaucoup de joueurs sont partis, ils ont eu l'esprit occupé ailleurs. Sur les matchs internatioanaux, tu es sollicité au niveau de ton corps et de ton esprit. Pour certains, ce fut une bonne coupure. Le fait que l'on ait perdu le match à domicile (contre Caen), ça nous fait redescendre d'un cran. Mais au niveau collectif, c'est difficile de juger car nous n'avons pas eu trop l'occasion de travailler. Il va falloir être très vigilant sur le match de demain. "


Le SCO plus armé que l"an dernier ?
" Contre Angers, ça peut être le même style de match que contre Caen. Ce sont deux équipes très bien organisées. Ils ont fait des matchs très corrects, qui ne se traduisent pas forcément sur les points. Le PSG a eu du mal à secouer leur organisation. Contre Nîmes, ils devaient gagner mais ils ont connu un relâchement coupable. Angers reste une équipe très solide, bien organisée, avec un bloc médian ou bas difficile à contourner, avec des garçons hyper athlétiques. Même si sur ce match, ils ont perdu Mangani qui est leur passeur. Sur coups de pied arrêtés, ça reste très dangereux. "
 

Cheikh Ndoye la menace
" Nous n'allons pas nous focaliser que sur lui. Nous n'avons pas l'équivalent d'un Ndoye dans l'impact. N'ayant pas cette arme-là, nous allons travailler avec d'autres armes. "


Réenclencher une bonne dynamique à domicile
" Nous aimons jouer à domicile, donc c'est bien pour relancer la machine. Nous avons notre public, notre terrain. On a une petite revanche à prendre sur le dernier résultat. On aura certainement appris du match contre Caen. Nous sommes contents de jouer à Dijon. "
 

Laurent Ciman est prêt !
" C'est un garçon qui s'adapte assez facilement. On a l'impression qu'il est là depuis plus longtemps. J'ai l'impression qu'il se sent bien, donc ça aide. Il n'a pas pu beaucoup côtoyer ceux qui sont partis en sélection. C'est un garçon d'expérience qui a vécu pas mal de choses, ça aide. Venir à Dijon et s'insérer dans une équipe, ce n'est pas très compliqué, notamment de par son caractère ouvert. Il a fait une préparation, il a joué, il est dans le rythme. "
 

Un choix important en défense
" Il peut jouer des deux côtés. Il est plutôt droitier, mais il a fait plus de matchs à gauche qu'à droite. Il y a beaucoup de possibilités dans cet axe central. Des joueurs susceptibles d'être titulaires, il y en a plusieurs. Certains seront sur le banc à ce match là, mais qui ne déméritent pas du tout. Le fait de ne pas avoir de blessé, un effectif au complet, ça laisse beaucoup de choix. "
 

Le " Général " porte-t-il bien son surnom ?
" C'est un garçon naturellement leader. Ce que je lui demande, c'est d'abord d'être solide défensivement et de s'occuper de sa personne. Naturellement, ça va venir. Dans un premier temps, il a besoin de trouver sa place dans la défense, de s'imposer derrière pour pouvoir diffuser. "
 

Gare aux coups de pied arrêtés
" Il y a la même ossature que l'année dernière. La principale évolution que j'ai vue, c'est sur le plan de la confiance. Avoir gagné à domicile contre Lille leur a donné confiance. Ils seront moins en difficulté cette saison. L'expérience de la saison dernière a permis une prise de conscience. Le fait d'avoir perdu Cheikh Ndoye, ça leur avait manqué sur coups de pied arrêtés. Ils avaient beaucoup marqué là-dessus les saisons auparavant. Ils ont été un peu orphelins de ce joueur. Il n'est pas encore tout à fait dans le rythme, mais il rassure beaucoup ses coéquipiers. Ils étaient aussi pas mal dépendants de Toko-Ekambi qui a marqué pas mal de buts, mais maintenant ils ont Bahoken qui est dans un autre style. Il y a l'émergence d'un garçon comme Tait, qui fait des courses et qui est capable de traverser le terrain avec le ballon. "


En attaque, là aussi, la concurrence est forte
" J'observe les états de forme. L'année dernière, chaque attaquant a eu des périodes où ils ont été performants. Là, c'est la même chose. On a des garçons qui peuvent faire la différence à tout moment, et selon les états de forme, j'ai ce choix pour les faire entrer. Notamment à la maison, on voit qu'on se heurte à des blocs bas et compact. Il faut le prendre en compte et choisir des garçons qui sont capables de percuter, d'aller chercher les fautes... Il y a des caractéristiques de joueurs différentes pour chaque joueur et plusieurs éléments entrent en jeu. Pas sûr qu'il existe une formule magique pour nous. "

Derniers articles