Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

S.Jobard : "Faire le plein à domicile avant la trêve"

Tout comme les matchs, les conférences de presse s'enchainent pour le DFCO cette semaine. Avant DFCO-Montpellier, l'entraîneur dijonnais, Stéphane Jobard a répondu aux questions des journalistes.

Point Infirmerie

"Jordan Marié, Nayef Aguerd et Glody Ngonda sont toujours à l'infirmerie. Ce sont des joueurs que nous ne reverrons pas d'ici 2020. Hamza Mendyl est opérationnel. Il a fait 45 minutes avec la réserve samedi sans sentir de douleur particulière. C'est une bonne nouvelle. Mauvaises nouvelles par contre pour Julio Tavares et Frédéric Sammaritano qui on fait des examens complémentaires aujourd'hui. Je n'ai pas encore le retour des IRM. Fred a eu un souci au mollet à l'échauffement samedi et Julio a une douleur au quadriceps. Il la sentait un petit peu la semaine dernière sans gravité et il la ressent de nouveau donc on va être prudent et confirmer cela par une image. On verra ce qu'il en est demain. Didier Ndong est suspendu."

Faire tourner avec ce match en semaine?

"L'autre problématique à gérer c'est si ces joueurs ne sont pas opérationnels, c'est la justesse de l'effectif. Avant de penser rotation, il faut penser équipe équilibrée et performante pour prendre des points face à Montpellier. C'est vrai qu'en amont quand on aborde une semaine à trois matchs, on a tendance à vouloir effectuer des rotations pour vouloir soulager les états de fatigue et jongler avec les états de forme. Pour après demain, si les indisponibilités de Tavares et Sammaritano s'avéraient, il faudrait que je retrouve un équilibre d'équipe."

Ndong suspendu

"Il faut qu'on apprenne à vivre sans Didier. C'est l'un des problèmes à résoudre pour mercredi. A moi de trouver un milieu qui puisse être complémentaire et équilibré parce que je trouve que Wesley Lautoa et Didier Ndong ont trouvé une belle complémentarité. Romain Amalfitano peut entrer dans cette danse là, Florent Balmont aussi. Après, il y a deux idées soit on reste comme cela, soit on se transforme à 3. "

Montpellier

" C'est une équipe qui est sur 5 matchs sans défaite et qui reste sur deux matchs nuls à l'extérieur. Un 0-0 à Saint-Etienne et un 2-2 à Metz. Je pense que c'est une équipe difficile à manoeuvrer. Michel Der Zakarian est le maître du 3-5-2. Ses joueurs qui se connaissent depuis un moment, le maîtrisent bien. On sait que c'est une équipe qui est très athlétique et qui met une grosse pression sur le porteur de balle. Là, on va devoir être beaucoup plus performant que ce qu'on a montré à Lille, notamment en première mi-temps. Ca peut être un match très engagé, hâché, qui peut être, ne sera pas forcément très agréable à regarder. Je pense que c'est un match qui peut se gagner sur le long terme. On devra faire preuve de patience et on en manque un peu en ce moment."

Prendre des points à la maison

"J'aimerai qu'on soit plus performant à l'extérieur. On est les cancres de la ligue 1 en terme de performance à l'extérieur. La bonne nouvelle, c'est qu'on a trouvé la bonne formule à domicile. Sur les derniers matchs, on a eu des gros temps forts qu'on a validé par des buts et contre des adversaires de qualité. On a peur de rien à domicile. On sait qu'on peut bousculer les équipes qui vont se présenter à Gaston-Gérard. Il faut empiler les victoires pour se maintenir. Il nous reste 4 matchs dont deux à domicile. L'idéal serait de faire le plein à domicile. C'est l'objectif vers lequel on tend. On a un challenge avec l'équipe c'est d'avoir la tête hors de l'eau à mi-saison. J'aimerai qu'on évite les trois dernières places au mois de décembre. On a eu une première étape où on a dû refaire surface car on est parti des bas fonds du championnat. On avait deux points au bout de sept matchs. C'est quand même un faible ratio. Aujourd'hui, on est à la lutte avec beaucoup d'équipes. 20 points à la trêve ça serait bien"


Florent Mollet

"Florent je l'ai renconté lorsque j'ai entamé ma carrière d'entraîneur en 19 ans. Ce qui m'a épaté c'est son talent. C'est quelqu'un de très habile devant le but, il déclenche très vite des deux pieds. Même en 19 ans, il avait déjà interpellé tous les éducateurs des équipes qu'on rencontrait. Il avait du talent. Il avait fini par confirmer en signant pro sous l'ère Olivier Dall'Oglio. Après, il avait eu du mal à trouver ses repères mais il avait du talent. Sur le côté défensif, il avait du mal à répéter les efforts. Une chose qui aujourd'hui ne pose plus de problème avec Michel Der Zakarian. Le fait de quitter le giron dijonnais lui a fait du bien. Il a 28 ans maintenant. Il a aussi un peu galéré. Il a mangé un peu de pain noir avant de retrouver de sa superbe. Il joue dans un contexte qui lui va magnifiquement bien, sous deux attaquants hyper disponibles, ça lui va comme un gant. J'espère qu'il ne nous fera pas trop de misère. Je connais aussi sa grande qualité de coup de pied arrêté. C'est aussi un autre problème à résoudre mercredi mais on sera content de le revoir à Gaston Gérard. j'ai une sympathie envers lui car il fait partie de mon histoire en tant que coach, et il fait aussi partie de l'histoire du DFCO. C'est toujours sympa de le revoir."

 

Derniers articles