Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin vel finibus sapien. Phasellus faucibus ultrices dolor, ut eleifend mauris iaculis id. Nullam ultricies elit a turpis interdum dictum. Morbi venenatis, lorem quis commodo ultricies, urna lectus interdum metus, ut eleifend purus leo et sapien.

Antoine Kombouaré : "Je replonge avec beaucoup d'appétit"

Antoine Kombouaré, fraîchement arrivé à Dijon, a répondu aux questions de la presse. Une chose est sûre : il est impatient de retrouver les terrains de Ligue 1 Conforama.

 

Un projet séduisant
"Je remercie déjà le Président Delcourt pour la confiance accordée. Je suis heureux et fier de faire partie de l'histoire de Dijon. C'est un challenge difficile mais excitant qui nous attend, moi, mon staff et les joueurs bien sûr. L'objectif sera d'aller chercher la 17e place, pour le maintien.
Il faut gagner des matches, jouer au ballon. Ce que j'ai toujours aimé dans cette équipe, sous la houlette d'Olivier Dall'Oglio, qui est un copain, c'est que c'est une formation qui pratique du beau jeu, offensif, capable d'aller de l'avant, de marquer des buts. J'aime bien, c'est ce qui m'a poussé à venir travailler avec ces joueurs. Il y a un bel effectif et de de bons joueurs. Je replonge avec beaucoup d'appétit."

Retrouver vite un club
"Cela fait seize ans que j'entraîne au haut niveau et c'est la première fois que j'arrive dans un club en cours de saison. Il y a toujours une première fois. J'ai récupéré pendant 2 mois et demi, les vacances sont finies. On a 5 mois pour aller chercher notre objectif, c'est une belle chose. J'ai entendu les propos du Président, je ne sais pas si Dijon "mérite", mais en tout cas Dijon va tout faire pour rester en Ligue 1."

Dans les pas d'Olivier Dall'Oglio
"Partout où je suis passé, les équipes avaient une animation offensive de qualité. Dijon est une équipe qui va de l'avant et qui marque des buts, mais aujourd'hui ce qu'il faut surtout rectifier, je pense, c'est la solidité derrière. Souvent, quand vous êtes costauds défensivement, vous êtes plus forts offensivement.
Nous allons construire les fondations. Ca passe par une équipe qui prend peu de buts, qui sait bien défendre... Cette équipe a les joueurs pour aller marquer et gagner des matches.

J'aurais l'occasion de m'entretenir avec Olivier. Je lui tire un grand coup de chapeau pour son super boulot. Aujourd'hui, c'est un héritage. A partir du moment où nous aurons les mêmes joueurs, il n'y aura pas grand chose de changé. On va travailler dans la continuité, essayer de redonner confiance aux joueurs, leur donner envie de mieux défendre. C'est une équipe qui va tenir la route, avec tout le travail qu'Olivier a accompli ici."

Une question de mentalité
"Je vais prendre le temps de me rendre compte de la qualité de l'effectif... mais je pense que c'est surtout la mentalité qu'il faut changer. Avant de vouloir faire des emplettes au Mercato, il y a un travail à faire. Ce n'est pas qu'une question de gardiens de but ou de défenseurs. C'est toute l'équipe. Il faut savoir mieux défendre, mieux récupérer le ballon. On verra après avec le Président s'il y a des modifications à faire."

DFCO - Montpellier arrive très vite
"Je suis impatient. Je pars du principe que Montpellier est le premier des matches retour, et pour moi il était important d'être tout de suite avec le groupe, parce que cette nouvelle année doit démarrer avec une victoire."

Une certaine appréhension ?
"Il y a toujours une appréhension parce qu'on veut toujours bien faire les choses. Il y a même une certaine pression. C'est un nouvel environnement, je ne connais pas les joueurs, le staff... Une fois qu'on va lancer la machine, j'espère que ça va aller. Je prends les choses avec beaucoup de recul, mais je ne veux qu'une chose : gagner. Gagner un maximum de matches pour réaliser l'objectif qu'on s'est fixé, le maintien."

La méthode Kombouaré"
"Les joueurs ne vont pas me découvrir demain, je pense qu'ils me connaissent un peu, je les ai souvent croisés. Il n'y a pas de méthode, seulement du travail. Il faut se mettre au boulot. C'est le discours que je vais leur tenir demain. On a un match compliqué qui nous attend dimanche face à Montpellier."

Derniers articles