25 septembre 2021

DFCO – Saint-Etienne (0-4) : un jour sans

  • Non classé

Face à une formation stéphanoise bien en place et réaliste, le DFCO s"est lourdement incliné (0-4) à domicile. Un faux pas à rapidement effacer avant d"afficher un visage conquérant sur la pelouse de Soyaux.

Face à une formation stéphanoise promue et donc concurrente directe pour le maintien, le DFCO se devait de signer un bon résultat devant son public. Le scénario ne pouvait pas plus mal débuter pour les Rouges avec un but encaissé dès la quatrième minute de jeu par Esther Okoronkwo, à la conclusion d"un contre (0-1, 4"). Le DFCO tente de réagir avec notamment une frappe enroulée de Solène Barbance qui partait lucarne opposée, mais Gignoux est l"auteure d"une belle parade (13"). La gestion des appels stéphanois dans la profondeur pose énormément de problèmes à la défense dijonnaise. Okoronkwo est un poison. C"est encore elle qui sollicite Solène Durand dans un angle fermé (15"), avant de signer un doublé (0-2, 26"). Servie dans le dos de la défense, à la limite du hors-jeu, elle a remporté son duel face à Solène Durand.

Le DFCO n"est pas dans le coup, peine à se mettre dans le bon tempo et accumule les erreurs techniques. Ce qui ne lui permet pas d"inquiéter outre mesure des Stéphanoises, qui, dès que possible, servent leur attaquante Esther Okoronkwo. L"ex-Dijonnaise, Élise Bonet, aurait aimé faire trembler les filets, mais sa frappe file au-dessus (40"). La première mi-temps se conclue par une occasion en or en faveur du DFCO. Un caviar de Léa Declercq trouve Désiré Oparanozie seule dans la surface, mais la Nigériane perd son duel face à Gignoux (43").



En seconde période, l"espoir de voir Dijon renverser la situation s"amenuise encore quand Caputo convertit en but un centre en retrait de Coquard (0-3, 53"). Jenna Dear, d"une reprise acrobatique au-dessus (54"), puis Désiré Oparanozie d"un centre détourné et sorti d"un arrêt réflexe par Gignoux (56") ont apporté le danger. Mylaine Tarrieu aura également une énorme occasion. Sur un centre de Désiré Oparanozie, Gignoux manque sa sortie, mais Tarrieu voit sa reprise frôler la transversale (71") ! L"après-midi devient cauchemardesque quand, sur la même action, Marie-Jo Girardot est expulsée  et Jenna Dear touchée à une cuisse (80"). Saint-Etienne inscrira un quatrième but par Chaumette (0-4, 83").

Après un début de match manqué, le DFCO n'a jamais su se mettre dans le bon rythme et s'incline logiquement. Un autre match important se profile à Soyaux, l'occasion de se remettre la tête à l'endroit.

Le onze de départ du DFCO : Durand - Girardot, Fercocq, Carage, Goetsch - Tyryshkina, Declercq - Stephen, Dear, Barbance - Oparanozie
 

Chritophe FOREST (entraîneur du DFCO) : "Même si Saint-Etienne était dernier, on savait qu'il fallait prendre le match par le bon bout, mais malheureusement, nous avons été puni sur chaque opportunité adverse.A partir de là, c'est compliqué. Saint-Etienne est une équipe qui est bien en place et difficile à manoeuvrer. Quand on ne met pas les ingrédients que sont l'aggressivité, le mouvement, la qualité technique, voilà ce qui arrive. C'est un non match de la part de l'équipe. C'est ce qu'on leur a dit, soit on va dans le mur, soit on a une réaction la semaine prochaine à Soyaux."

partager cet article

À lire aussi