12 avril 2024

Le scénario rêvé face à Orléans (1-0) !

  • National

En supériorité numérique à l’heure de jeu, c’est un DFCO dominateur qui est allé arracher une précieuse victoire face à l’US Orléans (1-0) grâce au premier but du gamin Rayane Messi. Un scénario de rêve qui permet au DFCO de prendre 7 points d’avance sur la zone rouge.

Ce sont deux formations en panne – 4 matchs consécutifs sans succès – qui se devaient de retrouver le chemin de la victoire afin d’éviter de se faire peur dans la course au maintien. Et le scénario de ce duel, on l’avait secrètement rêvé. Entré en jeu à la 74e minute de jeu, Rayane Messi – 16 ans, 10 mois, 20 jours – a marqué le but de la délivrance d’une frappe du droit qui file entre les jambes d’un défenseur avant d’être mal négociée par le gardien orléanais, Vincent Viot (1-0, 86e). Le stade Gaston-Gérard explose et célèbre son jeune buteur. Tout simplement magique !

Avant ce dénouement heureux, c’est surtout la frustration qui prédominait. Le DFCO butait en effet sur le mur du Loiret… laissant craindre un nouveau coup de poignard en contre. Auteur d’une bonne entame de match, Dijon aurait pu mener très vite au score, mais Arnold Temanfo est repris in extremis par un défenseur à 6 mètres (3e). Trop brouillons dans les transmissions, les Rouges ont du mal à inquiéter un adversaire qui va nous donner des sueurs froides quand Grégory Berthier, lancé dans la profondeur, élimine Axel Drouhin et tente le petit pont sur Robin Risser, qui ne tombe pas dans le piège (18e). Après cette alerte, de plus en plus entreprenants au fil des minutes, les Dijonnais vont se procurer plusieurs occasions, notamment par l’intermédiaire de Zakaria Fdaouch. Le meilleur buteur du DFCO ne parviendra pas à cadrer son enroulé du droit (30e), puis deux nouvelles tentatives (35e et 44e). Sur cette dernière occasion de la première période, Cyriaque Irié avait mis le feu dans la défense, de par sa puissance, avant de solliciter le gardien adverse d’une tête plongeante.

Après une entame du second acte moins énergique, le DFCO va repartir de l’avant sous l’impulsion de Cyriaque Irié. Sur un excellent service de Walid Nassi dans la profondeur, Cyriaque Irié se présente seul face à Viot qui gagne son duel (56′). Puis il gagne un duel à l’épaule dans la surface avant de trop croiser sa frappe, de peu hors du cadre (59e). Puis arrive la 64e minute de jeu et enfin une décision arbitrale favorable, bien que totalement justifiée. Tout juste entré en jeu, Camara se fait logiquement expulser après avoir taclé illicitement Kader N’Chobi qui partait seul au but. En supériorité numérique, on tourne sur de l’attaque-défense, mais le bloc orléanais n’a longtemps rien lâché.

Loic Etoga aurait pu être le sauveur sur un missile qui file de peu à côté du but orléanais (73e). C’est finalement d’un gamin de 16 ans que le bonheur arrivera. Pour sa première à Gaston-Gérard et sur sa première tentative, le jeune Dijonnais ouvre le score. Il hérite d’un ballon dans la surface, sa frappe du droit termine au ras du poteau (1-0, 86′). Gaston-Gérard chavire et scande son nom « Messi, Messi, Messi », comme l’a fait à maintes reprises le Camp Nou pour Lionel Messi. Le chemin est encore long pour atteindre le niveau de l’octuple Ballon d’Or, mais la carrière de Rayane est bien lancée.

Solidaire et solide en fin de match pour repousser les offensives adverses, le DFCO obtient un succès mérité qui lui permet de se hisser à la 7e place avec 41 points et avec 7 longueurs sur la zone de relégation. De quoi souffler un bon coup et faire taire les plus pessimistes ou catastrophistes. Désormais, place à un match difficile mais excitant sur la pelouse du Red Star, leader, vendredi (30e journée).

La feuille de match

A Dijon Stade Gaston Gérard, le DFCO bat Orléans (1-0)
5207 spectateurs
Arbitres : M. Leprodhomme assisté de MM Reynet et Hennache

 

Buts : Messi (86′) pour le DFCO
Avertissements :  Agounon (53′), Solvet (81′) pour Orléans, Ariss (55′), Temanfo (83′), Messi (86′) pour le DFCO
Expulsion : Camara (64′) pour Orléans

 

DFCO : Risser  – Moco, Temanfo (cap.), Drouhin, Ariss – Etoga, Chahid (Messi, 74′), Hamada – Nassi (N’Chobi, 62′), Irié (El Khamali, 88′), Fdaouch.
Non entrés : Fofana, Parsemain

 

Orléans : Viot – Thérésin, Saint-Ruf (cap.) (Camara, 61‘), Jean-Pierre – Halby-Touré ( Etoughe, 89′), Bretelle, Solvet, Goujon, Agounon – Dabasse, Berthier (Soumaré, 79′).
Non entrés : Marcel, Matimbou

partager cet article

À lire aussi